Irrésistible alchimie

La frontière est mince entre l’amour et la haine.

irrésistible alchimie

Auteur : Simone Elkeles.

Éditions : Le livre de poche.

Genre : jeunesse, romance.

Nombre de pages : 411.

Synopsis :

Brittany est l’image même de la jeune fille parfaite. Belle, blonde et intelligente, elle vient d’une famille aisée et sort avec le capitaine de l’équipe de football. Elle sait bien maîtriser ses émotions, mais elle cache une douloureuse fêlure : elle s’oppose à ses parents qui veulent placer dans une institution, sa sœur aînée, gravement handicapée. Alex Fuentes est d’origine mexicaine, il est bien sûr séduisant en diable, mais c’est le bad boy du lycée. Il fait partie d’un gang impliqué dans des trafics de drogues, comme son père, qui en est mort. En dernière année au lycée Fairfield, Brittany et Alex sont obligés de travailler en binôme leur cours de chimie. Alors que tout les oppose, leur attirance est immédiate. Et leur amour sera contrarié par des événements brutaux qui ne cesseront de s’amonceler sur eux. Membre d’une bande armée qui sème la terreur, Alex est malgré lui rattrapé par les exigences du chef du gang. Et Brittany, malgré ses efforts passionnés pour le sortir de là, ne parviendra pas à le protéger.

Mon avis :

On m’avait dit énormément de bien de ce roman, que ce soit mes amis, certains membres de ma famille et j’ai été déçu. Ce livre est bien, je ne dis pas le contraire mais il est beeeaauuucoup trop romance cul-cul pour moi. Comme à chaque fois, c’est le bad-boy qui tombe amoureux de la fille parfaite avec une fin toujours identique, rien de nouveau sous le soleil donc, c’est du vu, du vu et du revu. Après je suis d’accord avec certains pour dire que l’histoire des gangs, le handicap de la soeur de Britanny font que ce livre a un petit plus, mais rien de bien folichon non plus. On retombe toujours dans de la romance, dans de grandes déclarations et on sait très bien que ce n’est pas la vrai vie. Alors oui, bien sûr que l’amour existe encore de nos jours, mais pas comme ça, je suis désolée. À chaque fois, sans rigoler, le garçon fait n’importe quoi de sa vie mais sa reste quelqu’un de super intelligent, avec un bon fond et compagnie. Non, non je ne suis pas d’accord,  de nos jours, les garçons comme ça sont des cons, point à la ligne. Alors les grandes déclaration, tu es la femme de ma vie et tout ça, moi ça me fait rire plus que ça ne me fait envie. Ce fût donc une assez bonne lecture mais en aucun cas un coup de coeur, c’est détente, c’est sympa mais voilà, sans plus.

Merci de m’avoir lu,

Clara.

Publicités