Insaisissable, tome 1 : Ne me touche pas

Il y a des secrets partout. Il n’y a de réponse nulles part.

Ne me touche pas

Auteur : Tahereh Mafi.

Éditions : Michel Lafon.

Genre : jeunesse, science-fiction, romance.

Nombre de pages : 381.

Synopsis :

“Ne me touche pas” je lui murmure. Je mens mais ne lui dis pas. J’aimerai qu’il me touche mais ne lui dirais jamais. Des choses arrivent quand on me touche. Des choses étranges. De mauvaises choses. Des choses mortelles.
Juliette est enfermée depuis 264 jours dans une forteresse pour un accident. Un crime. 264 jours sans parler ni toucher personne. Jusqu’au moment où un gardien vient partager sa cellule. Derrière sa nouvelle apparence, elle le reconnaît : c’est Adam, celui qu’elle aime en secret depuis toujours.

Mon avis :

Je dois dire que j’ai beaucoup hésité à me lancer dans cette lecture, effectivement, la quatrième de couverture ne me tentait mais alors pas du tout… Puis une bonne amie m’en a parlé et j’ai décidé de laisser sa chance à ce roman, j’ai bien fait. Effectivement, ce roman est très bien écrit, d’une manière très particulière mais surtout très poétique et un peu confuse, comme Juliette. Le fait que Adam soit en gros, la première personne à pouvoir toucher Juliette crée de suite un lien entre les deux personnages. Les scènes romantiques n’en finissent plus, je trouve ça beau mais quelques fois lassant. En tant que grande pessimiste de l’amour, je trouve que c’est trop, comme souvent avec ce genre de livres, les « tu es la femme de ma vie » et compagnie sont donc présents dans ce livre. En plus de ça, j’ai un peu de mal à cerner Juliette, elle fait parfois preuve d’énormément de caractère pour ensuite ne rien dire et pleurer une ligne après… Malgré ça, le côté dystopique est très intéressant car justement l’auteur n’en fait pas trop, je trouve que la fin est très entraînante c’est pourquoi je compte lire le tome 2.

En bref, j’ai donc bien aimé ce roman, je le conseille aux lecteurs qui aiment bien les histoires un peu dystopique mais surtout romantique. Pour ma part, j’ai passé une bonne lecture mais sans plus, je n’ai pas eu un coup de coeur mais ça reste un bon roman.

Merci à vous,

Clara