L’épreuve, tome 3 : Le remède mortel

C’était très déstabilisant de lutter contre une chose qu’on désirait plus que tout.

Couverture_2_le_remede_mortel

Auteur : James Dashner.

Éditions : PKJ.

Genre : science-fiction, dystopie, roman d’aventure.

Nombre de pages : 382.

Synopsis :

Le temps de mensonges est terminé.

Le WICKED a tout volé à Thomas : sa vie, sa mémoire et maintenant ses seuls amis. Mais l’épreuve touche à sa fin. Ne reste qu’un dernier test… Terrifiant. Cependant, Thomas a retrouvé assez de souvenirs pour ne plus faire confiance à l’Organisation. Il a triomphé du labyrinthe. Il a survécu sur la terre brûlée. Il fera tout pour sauver ses amis, même si la vérité risque de provoquer la fin de tout.

Mon avis :

Comme à chaque fois que je termine une bonne série, c’est avec un petit pincement au cœur (et quelques larmes je l’avoue) que j’ai terminé il y a une semaine Le remède mortel. J’ai beaucoup aimé cette fin, que je trouve tout à fait réaliste et pas du tout tiré par les cheveux comme j’avais peur qu’elle le soit. Thomas, Minos et tout les autres restent encore une fois digne d’eux-mêmes, drôles et pleins de caractère. James Dashner est doué, très doué pour me faire devenir complètement paranoïaque, tout au long de ma lecture je ne faisais que me dire que tout était faux, que tout le monde mentait. Question réponses, j’en attendais beaucoup de ce tome car au cours des deux premiers, l’auteur avait soulevé beaucoup de questions… Je n’ai pas été satisfaite sur ce point, j’en attendais plus que ça, plus de réponses, plus d’explications. Encore heureux que l’auteur est sortie un autre livre qui je pense, m’en dira plus sur le WICKED et tout ses mystères.

Ce fût donc une bonne surprise et une bonne lecture durant laquelle je n’ai pas vu le temps passer..

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Merci, Clara.

Un océan d’amour

Cette bande-déssinée faisait donc partie de ma liste de livre imposée pour le prix littéraire (mon article à ce sujet ici).

Couv_227927

Auteur : Grégory Panaccione et Wilfrid Lupano.

Éditions : Delcourt (mirages).

Genre : Bande-déssinée, Aventure.

Nombre de pages : 224.

Synopsis :

Chaque matin, Monsieur part pêcher au large des côtes bretonnes. Mais ce jour-là, c’est lui qui est pêché par un effrayant bateau-usine. Pendant ce temps, Madame attend. Sourde aux complaintes des bigoudènes, convaincue que son homme est en vie, elle part à sa recherche. C’est le début d’un périlleux chassé-croisé, sur un océan dans tous ses états. Une histoire muette avec moult mouettes.

Mon avis :

Un véritable coup de coeur ! Un des principes fondamental de cette BD est que celle-ci n’a pas de bulles à lire. Les actions des personnages sont très détaillés mais c’est un peu nous qui construisons l’histoire. J’ai vraiment adoré ce concept qui fait que chaque personne peut interpréter la BD de manière très différentes. Les personnages quant à eux sont à mourir de rire, tout comme l’histoire. C’est vraiment une très très belle découverte que je vous conseille de tout coeur.

Le livre objet en lui même est aussi très beau, la couverture est magnifique et les 200 pages (environs) sont garanti 100 pour 100 fou rire. Bravo !

Une petit extrait de page pour vous donner envie :

planche-un-ocean-d-amour

L’épreuve, Tome 2 : La terre brûlée

Avant de commencer, je me dois de dire deux mots sur le premier tome de cette série que j’ai lu il y a quelque mois. J’avais vraiment beaucoup apprécié ce livre, tout d’abord pour les questions que l’on se pose au cours du roman, pour les personnages ni foncièrement bon, ni foncièrement mauvais, pour l’écriture, enfin pour un tas de choses ! Il me tardait donc énormément de lire ce tome ci…

— Un faux espoir, dit-elle. Je suppose que c’est mieux que le désespoir

l-epreuve,-tome-2---la-terre-brulee-513087

Auteur : James Dashner.

Éditions : PKJ.

Genre : science-fiction, dystopie, roman d’aventure.

Nombre de pages : 414.

Synopsis :

ET SI LA VIE ÉTAIT PIRE HORS DU LABYRINTHE ?
Thomas en était sûr, la sortie du labyrinthe marquerait la fin de l’Épreuve. Mais à l’extérieur il découvre un monde ravagé. La terre est dépeuplée, brûlée par un climat ardent. Plus de gouvernement, plus d’ordre… et des hordes de gens infectés, en proie à une folie meurtrière, errent dans les villes en ruines. Au lieu de la liberté espérée, Thomas se trouve confronté à un nouveau défi démoniaque. Au coeur de cette terre brûlée, parviendra-t-il à trouver la paix… et un peu d’amour ?

Mon avis :

M-A-G-N-I-F-I-Q-U-E ! Ce second tome continue avec succès la série phénomène, L’épreuve ! On retrouve une intrigue, des actions présentes tout au long du livre qui nous tiennent en haleine jusqu’à la dernière page ! Thomas, Minos, Newt ont toujours leur humour sarcastique, qui font d’eux des personnages intéressants avec chacun leur part de bons et mauvais côtés. L’auteur soulève énormément de questions en effleurant quelques fois les réponses mais sans jamais, au grand jamais rentrer dans les détails ! Je lis ce livre au bon moment puisque qu’il vient de sortir au cinéma, je vais pouvoir aller voir si, comme le premier tome, cela reste fidèle au livre et si ou non, on sort de la salle conquis.

Pour conclure, je dirais donc que c’est un très bon second tome, qui nous oblige à lire la suite car la fin est tout simplement digne de l’auteur : mystérieuse.

Merci de m’avoir lu, n’hésitez pas comme d’habitude à commenter.

Clara